>Aller au contenu

Des banques de gènes à travers le monde conservent l’ADN de millions de plantes, d’animaux et d’humains. Si elles permettent de rêver à redonner vie à des espèces disparues, d’éradiquer la faim ou des maladies, elles posent aussi une question : que veut dire « faire partie de la nature » à l’époque du génome ?

Nos partenaires